Unicef Luxembourg

unissons-nous pour les enfants

La violence : un phénomène global…

Tous les jours des filles et des garçons sont victimes de violence. Que ce soit à domicile, à l’école ou en ligne, la violence prend beaucoup de formes et souvent les enfants en souffrent pendant toute leur vie.
 
Dans le monde, toutes les 5 minutes, un enfant meurt à cause de la violence.
 
Les actes de violence restent souvent inaperçus.
 
L’UNICEF s’engage contre la violence et rend visible ce qui reste trop souvent invisible, car chaque enfant a droit à une vie sans violence.
 

… et national

Au Luxembourg, 34% des jeunes âgés de 11 ans ont été impliqués dans une bagarre au moins une fois au cours du dernier an.
 
Au cours de l’année 2015, la Police Grand-Ducale a procédé à 802 interventions en matière de violence domestique. Lors de ces interventions policières, 168 victimes ont été mineures, ce qui représente une augmentation substantielle de 36,58 % par rapport à 2014.
 
En 2014, 15% des femmes indiquaient avoir subi une forme de violence sexuelle perpétré par un adulte avant l’âge de 15 ans.
 

Une chaîne humaine de solidarité envers les enfants

Malgré le mauvais temps, 130 participants se sont donnés la main pour se montrer solidaires avec les enfants victimes de la violence. De plus, 1.300 élèves du Lycée de Diekirch et du Nordstad Lycée avaient organisé leur propre chaîne humaine en parallèle. 
 
A la fin de l’événement, le rapport « Mettre fin à la violence à l’égard des enfants », élaboré par UNICEF-Luxembourg, a été remis au Président de la Chambre des Députés, M. Mars Di Bartolomeo. 
 

Un rapport qui met la violence contre les enfants au centre de l’attention

Puisqu’en 2016 les activités de KANNERLIICHT tournent autour de « la violence envers les enfants », UNICEF-Luxembourg avait publié un rapport intitulé « Mettre fin à la violence à l’égard des enfants », qui montre que tous les jours, dans tous les pays, des filles et des garçons souffrent et sont témoins d’actes de violence. De plus, le rapport explique que la violence à l’égard des enfants est un phénomène que l’on observe dans toutes les cultures, indépendamment du milieu social, du revenu, de l’origine ethnique ou du cadre.
 
Le rapport met en évidence que la violence a un impact dévastateur sur les enfants, et que ceux qui en réchappent peuvent souffrir pendant toute leur vie de problèmes de santé, d’adaptation sociale, ainsi que de troubles psychologiques et cognitifs.
 
Rappelant que tous les enfants ont droit à une vie sans violence, le rapport donne une voix aux enfants victimes de la violence, rendant ainsi visible ce qui reste trop souvent invisible et propose des recommandations pour prévenir et réduire la violence contre les enfants.
UNICEF-Luxembourg remercie les bénévoles des différents clubs Rotary, ainsi que tous les participants en Ville et à Diekirch pour leur engagement et les félicite pour leur solidarité envers les enfants victimes de la violence. 
 
Le rapport intégral est disponible sous : www.unicef.lu/rapport ou peut être commandé auprès d’UNICEF-Luxembourg (contact@unicef.lu).
 
Plus de photos sur Facebook.
Retour

En apparté...

Newsletter

Pourquoi s'inscrire?

Nvision S.A. — © 2009 Unicef Luxembourg