Unicef Luxembourg

unissons-nous pour les enfants

Le nombre de réfugiés dans le monde et en particulier en Europe n’a jamais été aussi important depuis 1945. Aujourd’hui plus de 60% des personnes qui arrivent en Europe sont des femmes et des enfants. 
 

La crise des réfugiés est avant tout une crise pour les enfants

Qu’ils soient des réfugiés ou des migrants, des demandeurs d’asile ou des personnes déplacées de force, ces enfants sont d’abord et avant tout des enfants, avec les mêmes droits que tous les autres enfants – des droits que le Luxembourg et ses voisins européens se sont engagés à garantir, sans distinction, le jour où ils ont signé la Convention internationale des droits de l’enfant.
 

Ils fuient pour survivre

Venant non seulement en grande majorité de la Syrie, de l’Afghanistan ou de l’Irak, mais aussi de la Corne de l’Afrique (Somalie et Erythrée), de l’Afrique de l’Ouest (Nigéria et Mali), de l’Afrique du Nord (Libye, Egypte) ou même de l’Asie, ils fuient avant tout la guerre, la violence, la pauvreté extrême, la sécheresse, ou encore le mariage forcé.
Et leurs histoires sont terrifiantes : Des parents, qui mettent leurs enfants pour dormir dans différentes chambres, afin de minimiser les pertes de vie en cas de bombardements. Des enfants, qui ont vu leurs amis mourir. Ou encore d'autres qui tremblent de peur à chaque bruit.
 
« Tout ce que nous voulons c'est de pourvoir survivre et de mener nos vies », est une des explications que l'en entend souvent.
 

UNICEF-Luxembourg soutient un projet d'éducation

Actuellement, la Jordanie hôte déjà plus de 635.000 réfugiés syriens, dont la moitié des enfants, pesant lourd sur ses capacités dans l’offre de services sociaux comme leur éducation ou leur protection.
 
Le risque de perdre toute une génération augmente avec chaque jour que la situation se détériore. 
 
Bien que le Gouvernement jordanien ait fait de son mieux pour répondre aux besoins des enfants syriens, la situation reste difficile. 
 
Dans l'objectif de soutenir les enfants réfugiés syriens dans leur défi de construire leur avenir en Jordanie, l'UNICEF s'investit entre autres dans leur éducation, grâce aux activités suivantes :
 

L’éducation alternative

Avec toujours plus de 60.000 enfants et jeunes adolescents sans aucun accès à l’éducation, l'UNICEF mise sur l’éducation alternative. Dans un cadre différent à celui d’une école classique, une éducation informelle transmet aux jeunes les compétences basiques pour rattraper le niveau perdu.
 

Soutien psychologique

Pour les enfants ayant vécu la guerre et la violence, il est important de regagner une perspective et un sentiment de normalité dans leur vie. Pour la majorité, le stress psychologique ne se réduit pas en quittant la Syrie. A tous ces jeunes, l'UNICEF offre une aide structurée, gérée par des spécialistes et soutenue par les communautés, dans un endroit protégé.
 

Emancipation des jeunes

En offrant des activités qui améliorent les aptitudes à la vie quotidienne des jeunes, l'UNICEF les incite à utiliser leur voix, à participer activement à la vie communautaire et à développer un engagement social, en implémentant leurs propres initiatives.
 

Comment aider ?

La journée mondiale des réfugiés représente une occasion de se montrer solidaire avec les enfants réfugiés du monde entier et avec les enfants syriens en particulier.
 
Don par virement: CCPL IBAN LU38 1111 0000 1818 0000 ou BCEE IBAN LU37 0019 1000 7067 0000 avec la mention « Jordanie 2016 »
 
Don en ligne sous www.unicef.lu/jordanie 
 

Contact

UNICEF-Luxembourg
Paul Heber
Responsable de la Communication
Tél.: 44 87 15
Retour

En apparté...

Newsletter

Pourquoi s'inscrire?

Nvision S.A. — © 2009 Unicef Luxembourg